Le vent hurlant s'engouffre


Au cœur des vallées


Paisibles

Immense tristesse


Un corps qui s'effondre


Sous le poids d'un monde

La lune apaisante


Cède sa place


Au soleil vivifiant